Les cinnamon rolls

Les Cinnamon rolls

Un dessert que beaucoup de gens adorent… qui sent incroyablement bon… un moelleux de dingue et une garniture pleine de goût… hum rien que d’y penser ça me fait saliver ! 

Nombreux s’imaginent que les cinnamon rolls sont difficiles à réaliser! Balivernes ! Non non non, enlevez-vous ça de votre tête ! C’est très abordable, facile à faire, il faut juste un peu de temps devant soi 😉

La preuve : vous avez été (vraiment) beaucoup à m’envoyer des photos de cinnamon rolls sur Instagram (ajoutez moi : @pariswithcharlotte) en me disant que vous n’étiez vraiment pas doués en pâtisserie, mais que vous aviez réussi ! Comme quoi ! 😉

Donc prenez confiance, et lancez-vous !

Une recette qui a fait saliver toute ma famille et qui a vraiment plu : succès garanti ! J’ai réalisé la super recette de C’est ma Fournée et c’est cette recette que je détaille ici. Elle a fait un glaçage différent de la version en utilisant une version au sucre, plus légère que la version US classique qui plutôt grasse et qui cache le visuel de ces petites beautés : à vous de voir ce que vous préférez !

Pour 15-16 cinnamon rolls :

Pour la pâte : 

  • 400gr de farine
  • 1 sachet de levure sèche (8gr) ou 15gr de levure fraîche
  • 150gr de lait
  • 1 oeuf
  • 80gr de beurre pommade
  • 50gr de sucre
  • 5gr de sel

Pour la garniture :

  • 90gr de beurre pommade demi-sel
  • 70gr de sucre roux
  • 8gr de cannelle en poudre ou de cacao en poudre si vous n’aimez pas la cannelle 😉
  • Facultatif : 60gr de noix/noix de pécan/noisettes si vous avez

Pour le glaçage : 

  • 75gr de sucre glace
  • 15gr lait
  • 1càc de vanille liquide

Faites chauffer votre lait quelques secondes au micro-onde pour qu’il soit tiède, puis y verser le paquet de levure de boulanger en prenant soin de mélanger pour bien la dissoudre (ça prend plusieurs minutes).

Ajoutez-y les ingrédients secs : farine, sucre, sel, ainsi que l’oeuf. Mélangez tout ça, le mélange va vous sembler assez sec, mais continuez à mélanger ! 

Pour la suite, j’ai utilisé mon vieux robot, il est pas terrible, mais ça fait l’affaire !
Ajoutez alors le beurre pommade (=bien mou) à votre pâte et pétrissez (à la main ou au robot selon votre matériel). Il faut pétrir assez longtemps pour bien bien incorporer le beurre, le pétrissage ici est important et il faut qu’il soit long. Vous vous arrêterez quand la pâte sera douce et soyeuse, et qu’elle ne colle plus aux doigts. C’est très agréable de pouvoir manier une pâte qui ne colle pas (ne pas ajouter de farine donc !).
A ce moment là, formez une boule de pâte et mettez-la dans un saladier, couvrez d’un torchon propre et laisser pousser au chaud pendant 2 heures. La pâte doit doubler de volume.
Personnellement, ma technique est de faire chauffer préalablement mon four au minimum (50 degrés chez moi), puis une fois chaud, de l’éteindre, et d’y mettre ma pâte. 

Pendant ce temps de pause, préparez la garniture (on ne perd pas de temps ici ;)) : mélangez les 90gr de beurre pommade avec les 70gr de sucre roux et les 8gr de cannelle jusqu’à ce que ça fasse une sorte de crème

Une fois les 2h de pousse écoulées, sortez votre pâte, dégazez-la bien (=enlever l’air à l’intérieur), et déposez-la sur un plan de travail assez grand.

On va donc l’étaler en grand rectangle de 60x40cm (oui c’est précis !) avec un rouleau à pâtisserie (avec une bouteille de vin ça marche aussi !). Ce qui est plutôt chouette c’est que la pâte est vraiment douce : elle ne colle absolument pas, donc aucun besoin d’ajouter une quelconque farine 😉

Une fois le rectangle formé, étalez-y uniformément la garniture que vous avez réalisé : il doit y en avoir partout partout ! Si vous avez des noix/noix de pécan/cajou, … c’est ici qu’il faut les ajouter (c’est encore meilleur !) en les hachant au couteau avant.

Roulez ensuite la pâte (prenez le côté qui formera un long boudin, pas le petit) en serrant au maximum pour obtenir un boudin régulier. Si les bords ne sont pas réguliers, parez-les pour avoir quelque chose de joli et bien garni.

Mesurez votre boudin et divisez en 15 ou 16 rolls selon sa taille : j’ai ici fait 15 rolls de 4cm (pour être précise, j’ai fait un petit marquage au couteau avant de couper). Coupez au couteau en faisant bien attention de ne pas écraser le boudin (on scie tout doucement). L’idéal d’après plusieurs sites que j’ai pu voir, c’est de couper avec du fil dentaire en entourant le boudin et en serrant jusqu’à couper.

Rangez joliment les rolls dans un moule de 24cm (ou un cercle à entremets), les rolls doivent être espacés car ils vont encore gonfler.

Laissez-les donc pousser encore 1 heure au chaud, ça donne ça, et là, on est fier du résultat, on se dit “ok c’est canon” :

Préchauffez le four à 150 degrés chaleur tournante et faites cuire les cinnamon rolls pendant 30 minutes sur une grille.

Pendant ce temps, préparez le glaçage. Comme je le disais en intro, ici on réalise comme sur le blog de C’est ma Fournée, une recette de glaçage au sucre, moins grasse que la version traditionnelle des US. On mélange donc 75gr de sucre glace avec 15gr de lait et un peu d’extrait de vanille. Quand les cinnamon rolls sortent du four, nappez-les de ce doux glaçage et laissez refroidir avant de déguster 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.