Mes accords mets et saké préférés

Mes accords mets et saké préférés

Je vous emmener aujourd’hui à la découverte des vins japonais, les sakés, en vous proposant mes accords mets et saké préférés ! Les vins français ont toute leur attention sur nos tables, mais que diriez-vous d’un peu de dépaysement ?                                                         

Qu’est ce que le saké ?

Le saké est une boisson alcoolisée japonaise à base de riz. Il s’agit d’un alcool de riz produit par fermentation allant de 14 à 17° et qui est composée de 80% d’eau et de 20% de riz.

Le saké est non seulement l’une des boissons les plus consommées au Japon, mais également une des plus anciennes et fait partie intégrante de la culture nippone.

L’histoire du saké
Le saké est apparu vers le IIIème siècle au Japon, allant de paire avec développement de la culture du riz. Importée de Chine à l’instar de la riziculture, la technique de fabrication du saké était à l’origine réservée aux prêtresses shintô qui mâchaient le riz avant de le laisser fermenter (grâce aux enzymes contenues dans la salive). Cette méthode s’appelle kuchikami.
Puis, au VIIIème siècle, le saké débarque à la cour impériale. Peu à peu, les nobles et les samouraïs se mettent à en consommer, puis le saké se répand aux gens du peuple, menant à une augmentation considérable de sa production à partir du XVème siècle.
Comment déguster le saké ?

La particularité du saké est qu’il peut aussi bien se déguster froid (à partir de 5°C), que chaud (jusqu’à 55°C). On le déguste en apéritif, mais surtout pendant les repas où il doit alors être parfaitement associé pour s’accommoder correctement avec les mets (comme le vin, il en existe de multiples sortes). 

Avec quels plats consommer le saké ? 
  •  Avec les fruits de mer
Les fruits de mer sont mon association préférée avec le saké ! J’ai eu l’occasion de faire un dîner saké / fruits de mer et la découverte fut totale ! Surtout avec l’huitre.
L’association avec le foie gras est aussi un très bon choix, on peu d’ailleurs -si vous en avez le courage- faire une gelée au saké pour l’accompagner : un délice ! 
  • Avec le poisson

Le poisson et le saké font très bon ménage ! Evidemment, selon la sauce/la cuisson de votre plat, le saké que vous choisirez sera différent : donc optez pour un saké délicat comme un Daïginjo pour un poisson cru par exemple. Sur une recette plus complexe (avec éventuellement une sauce) il vaut mieux partir sur un saké expressif et fruité

  • Avec les fromages

Une association qui, étonnamment, fonctionne extrêmement bien : saké et fromage. Et à cela, il y a une raison très simple : on retrouve dans quelques sakés le goût des ferments utilisés dans la fabrication, qui vont rappeler les notes fermentaires des fromages. Comme toujours, pour un accord réussi, on optera pour un saké assez fruité pour aller avec le parmesan par exemple, un saké plutôt dense et riche avec les fromages au goût relevé comme le bleu ou le maroilles, un saké âgé pour aller avec un Pont-Lévêque par exemple ; et un saké plus fruité pour aller avec un parmesan ou une mimolette vieille.

  • Avec les pâtisseries

Les desserts au fruits seront le parfait accord mets & saké pour finir votre repas ! En effet, le saké possède des notes de fruit parfois très marquées, comme souvent de banane, de pomme verte, de pêche, de fruits secs, d’agrumes, de fruits exotiques, de fleurs, … Par ailleurs, le fait que le saké soit fabriqué à partir de riz, on note un ton assez onctueux. Le tout en fait donc un très bon allié de dessert.

Pour ceux qui seraient tentés par un testing saké, j’ai trouvé des épiceries japonaise en ligne qui en vendent une belle panoplie :

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée.